Les notes chiffrées maintenues jusqu’en 6ème à l’école

les notes en primaine

La suppression des notes chiffrées à l’école constituait l’une des recommandations principales de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves. Cependant, suite à l’intervention de Najat Vallaud-Belkacem, il n’en sera rien : ce système sera maintenu jusqu’en 6 ème dans les établissements scolaires.

La préconisation de la suppression des notes en primaire ne sera pas adoptée

Supprimer les notes chiffrées dans le cadre des élèves à l’école était l’une des préconisations qui étaient soutenues lors de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves. Mais, le jury, qui est constitué de représentants de l’éducation et de professionnels, dont un physicien à la présidence, a rendu son verdict, et va dans le même sens que la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem et le président français, pour lesquels une telle mesure n’était pas une priorité. En effet, les notes chiffrées seront donc maintenues jusqu’en 6ème. Pour cause, plusieurs autres méthodes d’évaluation sont déjà utilisées à l’école, à l’instar des notes sous forme de lettres, ou de codes de couleurs. Pour leur part, les notes chiffrées correspondent à ce que la ministre décrit comme une méthode plus fine et plus exigeante, sans toutefois être décourageante, mais au contraire, efficace et motivante. Une solution susceptible en outre de favoriser le désir d’apprendre chez l’ensemble des élèves et adaptée à tous les critères sociaux et familiaux les concernant.

Autres recommandations du jury de la Conférence sur l’évaluation des élèves

La suppression des notes chiffrées à l’école avant la 6ème n’aura donc pas lieu. En ce qui concerne le reste des préconisations de la Conférence sur l’évaluation des élèves, le verdict sera annoncé en avril. Parmi ces recommandations étudiées, l’évaluation formative et l’évaluation sommative. La première méthode consiste en une évaluation durant l’apprentissage et la seconde a pour objectif de mieux jauger les acquis et se veut régulière, toutefois plus rare que l’évaluation formative. De plus, elle nécessiterait un calendrier préalablement établi et porté à la connaissance des élèves et des enseignants avant chaque étape d’évaluation.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire