L’absentéisme plus présent dans les lycées professionnels

absenteisme lycée pro

L’absentéisme. Un fléau qui touche de nombreux élèves et la plupart des établissements scolaires. Toutefois, selon l’Education nationale, il serait plus présent dans les lycées professionnels. De quoi remettre en cause le professionnalisme des futurs étudiants sortants.

Les étudiants des lycées professionnels, absentéistes

Une enquête a été réalisée auprès des établissements scolaires français sous l’initiative de l’Education nationale, afin d’en savoir plus au sujet de l’absentéisme. Un fléau qui touche l’ensemble des écoles, et qui se traduit par l’absence des élèves aux cours. Résultats des recherches : les lycées professionnels affichent un taux d’absentéisme plus élevé qu’ailleurs, avec 11,5% d’élèves absentéistes, équivalant à un élève sur 10. Un taux qui revient également au double de celui enregistré par exemple dans les lycées généraux.

Comment l’Education nationale évalue-t-elle l’absentéisme dans les écoles ?

L’étude dirigée par l’Education nationale en vue de définir l’importance de l’absentéisme dans les écoles consistait à connaître le nombre d’élèves comptabilisant au moins deux jours d’absence non justifiée dans le mois. Si cette fréquence paraît minime à première vue, elle est alors alarmante lorsqu’on tient compte du taux d’absentéisme dans les collèges, 4 fois inférieur au taux d’absentéisme chez les lycéens professionnels. De plus, l’enquête démontre que ce dernier est le même depuis 4 ans, prouvant une constance.

Pourquoi les élèves des lycées professionnels sont plus sujets à l’absentéisme ?

Le fait que l’absentéisme ait tendance à toucher plus les étudiants des lycées professionnels est favorisé par deux facteurs, toujours selon le rapport de l’Education nationale. D’abord, ces élèves suivent parfois leur formation par obligation : elle ne répond pas forcément à leur personnalité et ne s’inscrit pas toujours dans leurs perspectives de carrière. Puis, souvent issus d’un milieu social défavorisés, ils priorisent, également par obligation, le travail avant les cours, afin de survivre au quotidien.

Et l’absentéisme lourd dans les écoles ?

Pour sa part, l’absentéisme lourd fait référence à une fréquence d’absence non justifiée d’au moins 5 jours dans le mois. Un fléau pour sa part rare dans les établissements scolaires et qui ne survient que chez 1% de l’ensemble des élèves français.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire