Modernisation de l’école Voltaire : 3.2 millions ont été nécessaires

ecole voltaire amiens

L’école Voltaire à Amiens vient d’être rénovée pour un coût total de 3.2 millions d’euros, or le nombre d’habitants dans le quartier n’a pas vraiment augmenté.

La modernisation de l’école primaire Voltaire a nécessité un investissement de 3.2 millions d’euros. Cela fait 1 an que les élèves ont été logés dans la commune de Beauvillé, mais cette semaine, ils participeront au déménagement vers le nouvel établissement. Si tout se passe comme prévu, ils regagneront les bancs de l’école dès septembre. Une enseignante de l’école affirme qu’ils ont hâte d’y retourner puisque c’est leur école, mais ils auront certainement du mal à la reconnaître.

Pour cette reconstruction, la ville a dépensé 2.7 millions, et l’État ainsi que l’Europe ont payé le reste. L’objectif d’un tel investissement est notamment d’avoir un bâtiment moderne qui consomme peu d’énergie et qui dispose d’une parfaite isolation.

L’architecte en charge du projet n’a pas souhaité retransformer le quartier, puisqu’on retrouve encore tout près les Tours Balzac de l’Opac. Mais sur le nouvel établissement, des portes blindées ont été mises en place. Il est même prévu d’y mettre des caméras.

Un bâtiment ultramoderne

Le quartier de Balzac est réputé pour être un repère des revendeurs de drogue. La municipalité affirme que la police y fait de nombreuses patrouilles pour tenter de les arrêter. En mars 2015, les forces de l’ordre ont même réussi à démanteler un trafic de drogue. Aussi, la BAC a procédé à l’arrestation d’un individu suspecté, qui a attiré plusieurs jeunes du quartier, provoquant une tension sur les lieux.

Outre la délinquance, les problèmes d’hygiène règnent aussi dans le quartier. Malgré le fait que les conteneurs de déchets ont été enterrés sur les lieux, la population a cette manie d’entasser les sacs poubelles tout autour. Aussi, les riverains jettent leurs détritus depuis leur fenêtre et les envoient sur la terrasse de l’école.

L’école modernisée est une preuve de l’évolution du quartier. Elle siège désormais dans un bâtiment ultramoderne qui respecte toutes les normes. Normalement, les 8 classes avec leurs 150 élèves devraient reprendre les cours en septembre. Mais pour éviter que cet investissement de 3.2 millions d’euros ne se dégrade à nouveau, la municipalité devra faire en sorte de l’entretenir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire