Uniforme à l’école : On serait tous identique !

uniforme scolaire

La réunion de l’association des maires de France a débouché sur les conclusions concernant le groupe de travail laïcité fondé en novembre 2014. Parmi ces conclusions, la réutilisation de l’uniforme scolaire a été étudiée. Mais l’initiative n’est pas appréciée de tous.

L’AMF a proposé ce mercredi les premières propositions pour la laïcité et les ségrégations dans le milieu scolaire. L’aménagement des menus au sein des cantines a notamment été refusé. La réunion a également débouché sur la création d’une charte de laïcité. Elle suggère aussi la réutilisation de l’uniforme scolaire : chacun doit porter la même tenue (tee-shirt, chaussure et pantalon). Mais selon les études, un dress-code unique ne plait pas à tous.

Une élève de 10 ans interrogée a affirmé que chacun doit avoir un style propre et qu’elle refuse de porter un uniforme. D’autres élèves désapprouvent aussi le port d’un uniforme pour tous puisqu’ils seront alors identiques, comme des clones. Mais il existe des élèves qui ne sont pas contre l’idée, puisque selon eux, cela cacherait les inégalités de classes sociales et que la discrimination serait limitée.

Une enquête pour la rentrée

La plupart des parents ont un avis partagé. Selon l’un d’entre eux, c’est une solution, mais il serait nécessaire de faire une coordination sur l’ensemble du territoire. Si un enfant changeait d’école, il ne pourrait pas comprendre un changement d’organisation, ajoute-t-il. De là, certains parents s’interrogent aussi sur le fait que le port d’uniforme va-t-il vraiment masquer les inégalités ?

Un directeur d’école affirme que le port des mêmes vêtements à l’école ne risque pas de limiter ou de dissimuler les inégalités. Si cela ne se remarque pas sur l’habillement, cela peut se voir ailleurs comme sur les fournitures scolaires par exemple, martèle-t-il. Pour masquer complètement alors les inégalités, il faudrait aussi imposer l’utilisation d’un même cahier, stylo, etc.

En toute circonstance, l’AMF prévoit de mettre sur pied une enquête auprès de tous les parents d’élèves afin d’avoir leur avis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire